Stop à la Discrimination canine

stop-2-1.jpg



Le 6 janvier 1999 a été promulguée la loi sur les chiens dits dangereux, renforcée par celle du 20 juin 2008.

Le durcissement de ces lois a été décidé suite à des drames survenus impliquant des molosses ou des chiens catégorisés, dont la presse a pris le relais, instaurant une véritable psychose auprès de la population.

Les propriétaires sérieux et responsables ont été choqués par ces drames et leurs pensées ont été en premier,aux victimes. Dorénavant pour pouvoir détenir des chiens catégorisés, les propriétaires doivent se plier à des contraintes administratives; un dossier de demande de permis incluant les papiers suivants: assurance responsabilité civile, formation des maîtres, vaccin et évaluation comportementale du chien , qui doit être déposé à la mairie de son lieu de résidence. On aurait pu penser que ce précieux «sésame» allait enfin permettre aux propriétaires et à leurs chiens de jouir d'une certaine «tranquillité» auprès de la population.

Les associations "Aidons nos Molosses", "Molosses Lover's", "Astonrott", "Seconde Chance", "Rottweiler Adoption " "Un Combat pour Vivre" "Molosses All Stars" "La Coalition Féline de Cognac" "El Rancho Les Canailles" dénoncent par cette pétition la discrimination quotidienne que subissent les propriétaires et les chiens dits dangereux.

Dans un pays comme la France, il n'est pas acceptable aujourd'hui de tolérer des violations de nos droits et une atteinte à nos libertés individuelles.

• Des maires prennent des arrêtés pour interdire aux chiens de 1er et 2 éme catégorie de circuler dans les parcs et jardins publics, allant même jusqu'à interdire l'accès au centre ville ou rues dans certaines communes.

• Des vétérinaires dont les chiens classés niveau1 (pas de danger) à l'évaluation comportementale mais dont on impose de refaire un examen dans un délai précipité alors que rien ne le justifie légalement (loi 2008).

• Refus de certains vétérinaires de soigner tout simplement nos chiens catégorisés.

•Des pressions exercées par les voisins, les élus ou les forces de l'ordre afin d'inciter les propriétaires à abandonner leurs chiens voir même les faire euthanasier.

•Des refuges ou fourrières saturés qui refusent de prendre en charge les chiens catégorisés allant même jusqu'à instaurer des listes d'attente pour certaines d'entre elles ou qui pratiquent des euthanasies de complaisance, faute de pouvoir parer à ces abandons massifs.

•Des saisies de chiens arbitraires et en violation des droits des propriétaires et de ces dits chiens.

•Des chiens catégorisés victimes de la cruauté et de l'intolérance de certains voisins, qui les empoissonnent, les volent pour les assassiner, les noyer, les brûler, ou les pendre .

•Le refus d'assurer nos chiens de plus en plus fréquents de la part des Compagnies d'assurances.

•Le refus ou les obstacles rencontrés pour obtenir le permis de détention alors que les propriétaires justifient de tous les papiers requis.

Les associations "Aidons nos Molosses", "Molosses Lover's" , "Astonrott", "Seconde Chance", "Rottweiler Adoption " "Un Combat pour Vivre" "Molosses All Stars" "La Coalition Féline de Cognac" "El Rancho Les Canailles "se battent quotidiennement pour redonner une image positive des chiens dits dangereux auprès de la population en prônant l'éducation et la sociabilisation des chiens, et la responsabilité,le bon sens des maîtres.

Nous souhaiterions que certaines mesures puissent être mise en place afin que cette discrimination faite envers les chiens catégorisés s'arrête , à savoir:

•Éducation de TOUS les propriétaires de chiens catégorisés ou non avec un minimum d'heure de formation validées éventuellement par un certificat de capacité.

•La régulation des naissances de TOUS les chiens.

•La mise en place de parc dans les communes destiné aux chiens afin qu'ils continuent d'entretenir leurs socialisations entres congénères.

•Obligation d'imposer des prix auprès des vétérinaires et des formateurs pour la mise en règle des propriétaires et des chiens; sachant que le montant en moyenne est actuellement de 400€.

•Des punitions plus fermes à l'égard des maîtres en cas de manquement grave envers les chiens .

Voilà des mesures concrètes apportées par les associations qui défendent les chiens catégorisés.

Nous souhaitons rétablir un climat de confiance envers les propriétaires de chiens dits dangereux et le reste de la population afin de pouvoir cohabiter tous ensembles.

Aidez nous à lutter contre cette discrimination qui provoque un véritable génocide canin.

Aujourd'hui ce sont nos chiens qui sont concernés mais demain le gouvernement peut décider d'inclure d'autres races en 1er ou 2 ème catégorie, suite à des faits divers les impliquant (malinois, bull terrier, etc..).

L'union fait la force et cette force et c'est en nous mobilisant tous ensembles que nous pourrons contrer cette discrimination canine !!!

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site