Le Journal de la Protection Animale

388123-116965555081186-100003032250769-106312-912193304-n-1.jpghttp://www.lejpa.com/page_ molosseLovers

Par Aurore Perchet :

On pourrait croire qu’en 2011, toute l’excitation médiatique, publique, politique et pénale autour des chiens dits molossoïdes s’est enfin calmée.

Les journaux ont eu leur lot d’affaires sensationnelles, les politiques ont bien profité de l’aubaine pour faire des lois "populaires" à peu de frais... En conséquence, on a abandonné et de fait euthanasié des chiens à tour de bras (pas le choix, puisqu’à priori les chiens de catégories 1 ne peuvent être ni cédés, ni vendus, ni donc adoptés) et tout le monde est content dans le meilleur des mondes.

Heureusement pour ces victimes d’un délit de sale gueule, quelques milliers de « bons » propriétaires n’ont pas jeté l’éponge et ont suivi, bon gré, mal gré, le parcours du combattant établi par le gouvernement. Ils se sont mis en conformité avec la loi pour pouvoir garder auprès d’eux leur compagnon à 4 pattes.

Malheureusement, pour des problèmes financiers (le parcours du combattant peut revenir cher si on est mal conseillé !), pour avoir voulu sauver un chien, ou pour être habitant de la mauvaise commune dirigée par un maire obtus, certains rencontrent aujourd’hui encore des difficultés à garder leur animal.

Malheureusement aussi, il y a encore et toujours des irresponsables qui prennent un chien pour de mauvaises raisons (soit en toute illégalité, soit des chiens de catégorie 2), ou lui infligent de mauvais traitements, ou lui font faire des portées par négligence ou par cupidité…

Et pour les pitbulls, rottweilers, etc. c’est encore plus compliqué que pour les autres , justement à cause de cet arsenal légal qui rend difficile leur sauvetage et leur adoption, et aussi parce qu’ils sont toujours auréolés de ce cliché, aussi faux que stupide, de chiens féroces, meurtriers, insensibles à la douleur, etc. alors que ce sont de supers chiens, à condition d’être éduqués correctement - comme tous les autres chiens-, mais qui ont simplement eu la malchance de naître dans le "mauvais pyjama"…

En réaction à tous ces drames quotidiens et anonymes, devant l’ampleur du pas très joyeux "bordel" causé par les lois successives qui ont été votées contre les détenteurs de molosses (et dont parfois même les autorités maîtrisent mal les tenants et aboutissants), quelques personnes se sont mobilisées et ont créé il y a bientôt 2 ans, une association loi 1901 à but non lucratif (avec la protection animale pour statut) : Molosses Lover’s.

Leur siège est situé à Orcier, près de Thonon Les Bains.

Cendrine Calle, 40 ans, et Gwen, 25 ans, ont repris les rênes du projet depuis environ un an, pour tenter d’organiser le sauvetage de chiens catégorisés ou assimilés comme tels (molosses, terriers) soit par le déclassement du chien, soit par un système ingénieux de familles d’accueil, pour informer les propriétaires sur leurs droits et leurs devoirs, et également aider ceux qui se trouvent dans la détresse, en leur procurant des conseils juridiques et du soutien. ML travaille en collaboration avec les SPA et refuges de sa région, en particulier avec la fourrière de Niort par le biais d’une convention signée avec la mairie.

ML a tissé tout un réseau de soutiens, de bénévoles et de donateurs. Les dons permettent de mettre en règle les chiens qui sont pris en charge par l’association (frais de véto, de mise en conformité, etc.) ML est également toujours à la recherche de familles d’accueil sérieuses, pour des placements temporaires et définitifs, dans toute la France, ainsi que des personnes pouvant assurer le transport de chiens.

ML travaille également en lien étroit avec l ‘association Astonrott (Céline et Patricia) qui lui fournit un soutien juridique précieux.

Pour la petite histoire, qui va à aussi à l’encontre des clichés habituels, Cendrine et Gwen sont toutes deux mères de familles, actives (l’une dans le milieu automobile, l’autre par intérim). Cendrine a un american staff de 8 ans et deux chats, Gwen, 5 chiens, qui accueillent régulièrement de nouveaux camarades de jeux, le temps d’un placement.

Si Cendrine, Gwen et tous ceux qui oeuvrent pour ML voient passer beaucoup de misère et de drame, ils n’en restent pas moins très positifs, mais pragmatiques, extrêmement raisonnables dans leur propos et bien informés, et ça fait beaucoup de bien dans un milieu (les propriétaires ou amateurs de molosses) qui véhicule beaucoup de « passion » mal intentionnée, de bêtise, de clichés et de contre-vérités…

Sur ML, on lit beaucoup d’histoires tristes, mais aussi beaucoup de fins heureuses, comme Bonny, une chienne croisée dogue argentin, réquisitionnée et mise en fourrière avec euthanasie programmée, et qui après plusieurs semaines de combat, vit aujourd’hui, heureuse, avec sa maîtresse, sous le beau soleil de Corse…

Vous pouvez vous rendre sur le site, le forum de ML ou sur leur page facebook pour voir les chiens en besoin de placement, récupérer des informations, ou proposer votre aide ou vos dons

 

© Molosses Lover's

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site