Castres - Un policier au secours du rottweiler

380780-116964258414649-100003032250769-106308-1227970291-n-3.jpg

 

 

 

 

Quand il ne porte pas son uniforme de policier municipal, David Metz retrouve ses rottweiler avec lesquels il fait de l'élevage à son domicile./Photo DDM, Br. M. Les Castrais le connaissent en tant que policier municipal et maître-chien dans la sous-préfecture tarnaise. Mais David Metz est surtout un amoureux et un passionné des chiens. Et en particulier des rottweiler dont il est aussi éleveur. Il ne pouvait donc rester insensible à la situation de Rootch, un rottweiler de 8 ans, qui avait de forte chance de finir en fourrière voire euthanasié puisque sa propriétaire, une habitante de Boissezon, n'a pas les moyens de financer toutes les formalités obligatoires pour détenir des chiens de 1re et 2e catégorie, entre autres une attestation d'aptitude du maître et une évaluation comportementale du chien. Car le maire de Boissezon, après plusieurs rappels verbaux, avait été contraint de lui adresser un courrier pour qu'elle se mette rapidement en conformité comme le lui demandait la préfecture. Une démarche qui a valu à l'élu d'être la cible d'une pétition « mensongère » sur internet qui le taxait de vouloir tuer l'animal (voir notre édition du 3 novembre). Et c'est en lisant cette histoire dans nos colonnes que David Metz s'est proposé de faire passer gracieusement le certificat d'aptitude à cette femme qui garde seule ce molosse depuis le départ de son ex-mari qui le lui a laissé sur les bras. « C'est dans un souci d'apaiser la situation avec le maire, qui est dans son bon droit, et qui a été plus que généreux et patient dans cette affaire, explique David Metz, détenteur de tous les diplômes en éducation canine qui lui permettent d'être habilité à faire passer cette formation de 7 heures indispensable et qui coûte environ 100€. Le maire est dans une impasse. Car cette situation ne va pas pouvoir durer. Et si on n'agit pas vite, il va se faire taper sur les doigts par les autorités. Et j'ai l'opportunité de faire quelque chose pour éviter qu'il soit contraint d'en arriver à des extrémités. »

Attention à «l'hécatombe»
Mais pour éviter d'être sollicité à tort et à travers par d'autres propriétaires qui voudraient abuser de sa gentillesse, David Metz a fait cette proposition d'aide via l'association Molosse lover's. Sa déléguée départementale, Marie-Claude Ségur, alertée par la pétition en ligne, était intervenue dans cette affaire et avait lancé un appel aux dons pour financer les formalités nécessaires à la propriétaire de Rootch (voir encadré). « Cela sera ma contribution à l'association », explique David Metz qui par son action de solidarité veut aussi faire passer un message à tous les propriétaires de rottweiler. Et surtout ceux de mauvaise foi qui ne s'acquittent pas de leurs obligations, non pas par manque de moyens mais par simple laisser-aller ou par rébellion à cette loi dite pour les chiens « dangereux ». « Il y a une loi qui s'impose à nous. Il faut bien mesurer les risques de ne pas la respecter et ne pas attendre de se retrouver dans cette situation, affirme-t-il en tant que défenseur de ces molosses mais aussi en reprenant sa casquette de policier municipal. A force de faire l'autruche, on se retrouve au pied du mur et c'est trop tard, le chien est mort. » Car David Metz sait très bien qu'au prochain accident médiatisé mettant en cause un chien, molosse ou pas, « les autorités passeront à la vitesse supérieure et il y aura une hécatombe ».

Un policier municipal de Castres, amoureux des chiens, a décidé d'aider la propriétaire d'un rottweiler menacé d'euthanasie à se mettre en règle en lui faisant passer gratuitement son certificat d'aptitude.


-------------------------- -------------------------- -------------------------- --

Un appel aux dons entendu
L'association Molosse lover's s'est positionnée en médiateur dans cette histoire, estimant la position du maire de Boissezon « légitime », tout en lançant un appel aux dons pour aider la propriétaire du rottweiler (voir notre édition du 6 novembre). Et l'association a fini par récolter les 200 € nécessaires pour passer le certificat d'aptitude et l'évaluation comportementale. Du coup avec la proposition de David Metz de faire passer gratuitement l'attestation d'aptitude, l'association va pouvoir utiliser une partie des dons pour payer les rappels de vaccins de Rootch qui ne sont pas à jour. Ce chien, qui a subi de la maltraitance plus jeune mais est décrit comme très social, va enfin pouvoir « finir ses jours tranquille avec sa maîtresse », se satisfait David Metz, en précisant que l'espérance de vie du rottweiler est aux alentours des 10 ans.


-------------------------- -------------------------- -------------------------- --

Le chiffre : 200
euros environ > Pour se mettre en règle. Pour détenir un chien de 1re ou 2e catégorie, il faut compter en moyenne 100 € pour obtenir un certificat d'aptitude, valable à vie, délivré par l'un des six formateurs habilités dans le Tarn et entre 100 et 150 € pour une évaluation comportementale délivrée par un vétérinaire et qui peut être à renouveler en fonction du caractère et de l'âge du chien.

 

http://www.ladepeche.fr/article/2010/11/12/946662-castres-le-policier-vole-au-secours-du-rottweiler.html

 

© Molosses Lover's

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×